Les cartes Ethernet

Pour configurer un réseau local Ethernet, il est indispensable de commencer par la lecture de Net3-HOWTO et de Ethernet-HOWTO.

Je conseille très vivement la lecture du livre "Administration réseau sous Linux" dans lequel j'ai appris à peu près tout ce que je sais sur les réseaux. Il est très bien fait, en français, édité chez O'Reilly qui édite beaucoup de bons livres concernant Linux. L'auteur est Olaf Kirch.

Pour les quatre cartes Ethernet que j'ai, Linux n'a pas posé de problème, contrairement à Windows. Il a su détecter immédiatement les adresses de ports et numéros d'interruptions nécessaires. J'ai deux cartes de marque D-Link (une PCMCIA D-Link 660CT et une D-Link 530CT+) qui sont reconnues comme Tulip et deux cartes apparemment plus exotiques de marque Trust dont je n'ai jamais trouvé trace dans les docs et dans les listes de matériels supportés, mais qui sont reconnues comme compatibles NE2000. Il me semble plus facile d'utilser netcfg (ou control-panel) que de procéder à la configuration lors de l'installation.

Dans le cas où deux cartes sont présentes dans la même machine, il peut être nécessaire de le signaler dans le fichier /etc/lilo.conf (voir le howto) mais chez moi, cela fonctionne sans cette précaution.

La configuration se fera de façon aisée par l'intermédiaire du control-panel, en deux fois. Dans le panneau "gestion des modules", il faudra ajouter les modules Ethernet concernant le type de carte présente, et préciser éventuellement les ports d'entrées/sorties utilisés ainsi que les numéros d'irq. On pourra, le cas échéant, trouver ces informations dans les messages qu'affiche le Bios lors de l'initialisation de la machine, ou dans le panneau de configuration de Windows ou encore grâce à un logiciel fourni sur la disquette qui accompagne la carte.

Après cette configuration de modules, il faut relancer la machine et lire attentivement les messages de Linux (qu'on peut retrouver après l'initialisation par la commande dmesg) pour voir si tout s'est bien passé. Le control-panel permet de configurer la liste des hôtes, les adresses IP, passerelles, DHCP, etc. Je crois qu'il me serait vraiment très difficile de tout détailler et que je suis obligé de vous renvoyer aux documentations et en particulier au livre d'Olaf Kirch. Si vous ne connaissez rien aux réseaux, vous serez de toute façon obligé d'apprendre un minimum pour pouvoir l'utiliser.

Si vous voulez relier vos machines par Ethernet, il faudra évidemment le prévoir lors de l'installation de Linux et lui demander d'installer ce qui concerne le réseau. En particulier, le serveur nfs permet à chaque machine de monter sur un système de fichiers local les disques des autres machines du réseau. Il faudra gérer les droits d'accès du point de montage, mettre dans le fichier /etc/exports les droits qu'on donne aux utilisateurs extérieurs, modifier le fichier /etc/fstab pour y faire figurer les systèmes de fichiers de type nfs.

Je signale un détail car il m'a fait perdre énormément de temps. Si votre liaison est faite par un câble BNC (câble coaxial) il faut mettre un té sur chacune des cartes et mettre un "bouchon" sur les extrémités libres des tés, même s'il n'y a que deux machines avec un câble entre les deux.

J'ai l'impression que si on utilise un câble RJ45, il faut obligatoirement disposer d'un "hub" si on a trois points de connexion ou plus, mais je suis preneur de toute information précise à ce sujet. Je sais par contre que deux machines peuvent être reliées par un câble de type RJ45 croisé, même si ce n'est théoriquement pas documenté.

retour à la page précédente